Psychologue pour enfants Sébastien Devoti

PSYCHOLOGUE ENFANTS

(à partir de 2 ans) 

L’enfance est une période de la vie où s’effectue une succession ininterrompue et rapide de changements : dans les situations environnementales physiques et sociales où les enfants sont successivement placés en fonction de leur variation en âge (crèche, école...), dans les comportements, actions et réactions que l’on attend d’eux, dans leurs compétences intellectuelles et affectives.

 

En tant que psy du développement, je vais donc m’intéresser au bon développement affectif, social, cognitif et langagier des enfants, car, lorsque ces aspects sont fragilisés, ils affectent alors l’entourage familial, scolaire et l’enfant lui-même.

 

 

         • Travail sur le développement socio-affectif 

 

L’enfant pour grandir harmonieusement a besoin de relations affectives stables et satisfaisantes afin d’avancer dans ses stades de développement (Piaget et Wallon). Les concepts de dépendance et d’attachement sont alors très prégnants pour expliquer l’évolution de leur développement affectif (Erikson et Bowlby). Lorsque ces bases d’attachements sont fragilisées, l’enfant peut alors développer toutes sortes de troubles (faible estime de soi…)

 

L’accompagnement psychologique à travers des supports comme le jeu, le dessin, le conte permet souvent une verbalisation et un déblocage de certains troubles anxieux.

 

 

         • Travail sur le développement cognitif et langagier

 

L'enfant va développer ses capacités intellectuelles afin de faire face au monde qui l'entoure.

 

Si pour certains enfants des blocages cognitifs apparaissent, je pourrai alors proposer une évaluation psychologique (WPPSI-IV) permettant de mieux cerner l’architecture cognitive, par exemple le repérage d’une précocité intellectuelle. 

 

L’évolution du langage dans le parcours d’un sujet est un processus très lent entre les premières communications du bébé et le texte argumentatif d’un adolescent.

 

Lors de l’apprentissage de la lecture, des problèmes de décodage et de compréhension peuvent faire défauts. Des outils permettent de repérer tels que les troubles « dys » (dyslexie, dysgraphie, dysorthographie etc…).